La Goélette COMMEUNSEULHOMME

Ahoy, fille du Nord

Née en 2006, Ahoy est une goélette racée, descendante de deux nobles lignées : celle de la tradition séculaire des navires marchands hollandais et celle des schooners américains taillés pour courir les océans. Avec Eric, elle a quitté le berceau de sa naissance en juillet 2018, elle n’avait jamais navigué dans les eaux bretonnes auparavant et Concarneau est désormais son port d’attache.

La Goélette COMMEUNSEULHOMME

Avec nos fidèles soutiens, nous avons voulu un très beau bateau, esthétiquement parlant. Une goélette qui nous plonge dans l'imaginaire des grands bateaux d'expéditions du 17ème ou 18ème siècle. Car c'est au contact de la beauté que les hommes et les femmes créent le mieux.

Eric Bellion

21 m et 43 tonnes !

Taillée pour l'aventure

Ahoy pèse 43 tonnes, mesure 21 m de long et son grand mât culmine à 23 m. Sa coque acier emmènera Eric et ses équipages sur toutes les mers du globe et en sécurité dans les glaces. Sa quille relevable, et son tirant d’eau d’1,70 m lui permettront d’aborder tous les rivages. Les escales sont propices aux rencontres et Ahoy pourra accueillir dans son confortable carré les femmes et les hommes qui partageront le projet au fil du temps.

les-spécifications-techniques-de la-goélette-Ahoy

Un îlot de partage

Pont en teck, intérieur en mahogany (bois tropical de la famille des acajous) et sol en érable, l’intérieur d’Ahoy fait la part belle au bois vernis.

Mais le vrai luxe d’Ahoy se trouve dans sa cuisine. En mer, comme aux escales cette cuisine centrale offre aux équipages et à tous ceux qui rejoindront l’aventure COMMEUNSEULHOMME, un îlot de convivialité et de partage.
Goélette-Ahoy-COMMEUNSEULHOMME

Ahoy c’est une fille, en somme. Pour un marin, c’est radicalement différent, car cela transforme la manière de s’adresser à son bateau et de l’appréhender. Désormais, je ne dirai plus ‘’il’’, mais ‘’elle’’. Et cela m’enchante !

Eric Bellion

Pin It on Pinterest

Shares